Samedi 23 mai 2015 – après-midi

Samedi après-midi, plusieurs spectacles ont lieu en même temps, à des endroits différents. Tous les concerts sont 100 % acoustiques, il n’y a aucune amplification électrique : le nombre de places pour chaque spectacle est donc limité. Les lieux sont accessibles 15 minutes avant chaque spectacle. Les tarifs sont indiqués pour chaque spectacle. La billetterie se déroule sur chaque lieu et il n’y a donc pas de réservation. Pendant l’après-midi, plusieurs spectacles auront lieu en même temps sur trois créneaux : 15h, 16h30 et 18h. Faites votre choix !


15h00


  •  Bobines Mélodies (Jardin de Cath et Niko – 13 rue de la Ménarderie) – 2 € par personne

Installez-vous confortablement dans un transat, fermez les yeux et laissez-vous emporter par les douces mélodies des plus belles musiques de films, interprétées par un trio à cordes très zen… Bobines Mélodies est une création pour le festival Hors Tension.


 

Alex De Vree et Erwan Le Fichant

Alex De Vree et Erwan Le Fichant

Il respire le blues à l’ancienne. Celui qui se joue en solitaire ou en petite formation. Avec une voix chaude remplie d’émotions, Alex de Vree sera accompagné en duo du guitariste nantais Erwan Le Fichant. De la crise de 29 à celle d’aujourd’hui, du delta du Mississipi des années 1920 aux rives de la Loire en 2014 le ton et le feeling restent les même. De la tradition du blues populaire à la chanson folk, chantant le mal-être, les peines et l’espoir, Alex de Vree et Erwan Le Fichant racontent des histoires de vie, entre injustice, plaisirs et souffrances, mais avec un esprit actuel collant à la réalité d’aujourd’hui.

 

 


 

  • Mali Blues (Avenue des Tilleuls) – 2 € par personne

Mali Blues

Mali Blues

Un savant mélange de musique traditionnelle malienne et d’afrobeat… un concert Afro Magik !

 

 

 

 

 


16h30


 

  • Les Sépanous (Jardin de Dominique – 23, rue de Briord) – 2 € par personne

Trois musiciens (dont une musicienne !) chantent le loup et ses déboires. Les Sépanous proposent un concert doté d’une contrebasse, d’une guitare, d’un accordéon et de trois voix donc, pour les enfants de 4 à 10 ans. Ces trois loustics, explorent tous les styles musicaux et sur des textes bien ficelés, ils malmènent le loup avec affection et bienveillance. « Qui craint le grand méchant loup ? Sépanous… »

Les Sépanous

Les Sépanous


 

  • Trotski Nautique (Jardin de Dom et Myriam – Passage Briord) – 2 € par personne

Trotsky Nautique

Trotsky Nautique

Groupe parisien avec plus ou moins de gens ! Pour Hors Tension, en solo décalé et décapant.

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Les Génisses dans l'Maïs

Les Génisses dans l’Maïs

La campagne s’amuse quand dans la ville la « rue râle »… C’est dans cet état d’esprit qu’a germé en 2006 ce qu’ils aiment à appeler la rock’n’ruroll attitude : des chansons de lutte, d’amour et des chansons à déboire. Sur des rythmiques endiablées, des airs entêtants d’accordéon, le tout au service de textes bien aiguisés, ces « guerilleros » de la France « à friche » ruminent, militent et vous font guincher. Ce qui est sûr c’est que, quand les compères sont sur la scène, c’est avant tout pour partager une belle tranche de vie avec leur public.

 

 

 

 


  • Ziganzik (Jardin de Stéph et Séb – rue de la Ménarderie) – 2 € par personne

Duo violon-guitare élégamment déjanté. C’est festif et ça swing, de Django Reinhardt à Brassens.

Ziganzik

Ziganzik


18h00


 

La Liseuse - Juke Books

La Liseuse – Juke Books

Il y a un cercle comme un cirque, sur lequel sont posés des livres. Au centre, une femme lit, on dirait qu’elle a toujours été là. Un instant elle s’arrête… Il suffit alors de lui mettre un autre livre
entre les mains… Tout doucement ça recommence, jusqu’à ce que…

 

 

 

 

 


 

Le retour des bluesmen, si vous étiez sur un autre spectacle à 15h, c’est l’occasion de vous rattraper ! (Voir en haut de page).


 

  • Mali Blues (Jardin de Cath et Niko – 13 rue de la Ménarderie) – 2 € par personne

Là encore, c’est un retour, si vous ne les avez pas vu à 15h, ou que vous souhaitez les revoir, ils changent de lieu mais pas d’ambiance (voir en haut de page)